h1

Expo photo : les observatoires astronomiques européens au Chili

4 mai 2015

L’ATLAS propose une exposition photographique sur les observatoires astronomiques européens au Chili dans le cadre de l’année internationale de la lumière, des Nuits des étoiles et de la Semaine de l’Amérique latine et des Caraïbes.

ALMA-ALBA-WEBDSC_0636

Télescope ALMA de l’ESO – Copyright © P. Pardo Avalos

L’Atlas vous invite à découvrir les photographies de Patricio PARDO AVALOS sur les observatoires astronomiques européens au Chili. Ancien résistant sous la dictature de Pinochet, Patricio Pardo Avalos quitte son pays clandestinement et obtient l’asile en France où il vit depuis 1985.

De formation technique et scientifique, Patricio Pardo Avalos est passionné par l’image et s’intéresse aux thèmes des droits de l’homme et du monde du travail. C’est un témoin et un découvreur. Cette exposition nous livre son regard si particulier : ses photographies sont une exploration sensible et étonnante d’univers inconnus.

[EDIT] Le vendredi 29 mai à 16h a eu lieu une visite de l’exposition en présence du photographe à l’Atlas. Voir l’évènement Facebook.

L’exposition est organisée en 4 parties : la construction des observatoires, le matériel d’observation, les personnes qui travaillent dans les observatoires, les photos du ciel nocturne.

Tout public

Lieu : ATLAS, 7 rue de l’Union, 93400 Saint-Ouen

Information : 01 71 86 63 40

Date : du 4 mai au 14 août 2015, du lundi au vendredi de 9h à 18h, visite libre et sur rendez-vous

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Patrico PARDO AVALOS, photographe

Ancien résistant sous la dictature de Pinochet, Patricio Pardo Avalos quitte son pays clandestinement et obtient l’asile en France où il vit depuis 1985.

De formation technique et scientifique, Patricio Pardo Avalos est passionné par l’image et s’intéresse aux thèmes des droits de l’homme et du monde du travail. En 1989, il obtient une bourse d’études de l’école d’ingénieurs INSA de Lyon et se forme à la photographie et au reportage audiovisuel.

Dès lors, les projets de films et d’expositions photographiques se multiplient. On peut citer :

  • le documentaire « Prisonniers » filmé clandestinement dans la prison public de Santiago sous la dictature de Pinochet (1990, production de la RTBF)

  • Exposition de photographies « Regarde ce travail » au Musée des Beaux-Arts de Grenoble et dans différentes villes en France (1998),

  • Exposition de photographies « Sahara Saharahui » à la bibliothèque nationale du Chili et dans différentes villes en France (2005).

Depuis 2008, il oriente son travail vers la découverte du désert d’Atacama et de ses observatoires astronomiques européens en cours de construction. Plusieurs expositions photographiques nous livrent son regard si particulier : Patricio Pardo Avalos est un témoin et un découvreur. Ses photographies sont une exploration sensible et étonnante d’univers inconnus.

European_Southern_Observatory_(ESO)_logo.svg

Les observatoires astronomiques européens au Chili

L’ESO (European Southern Observatory) est la plus importante organisation scientifique et technique intergouvernementale. L’ESO met à la disposition des astronomes des installations scientifiques à la pointe du progrès. Il est soutenu par l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, le Brésil, le Danemark, l’Espagne, la Finlande, la France, l’Italie, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, la République Tchèque, le Royaume-Uni, la Suède et la Suisse.

Il conduit un ambitieux programme basé sur la conception, la construction et la gestion d’équipements d’observation au sol pour l’astronomie permettant d’importantes découvertes scientifiques. L’ESO joue également un rôle moteur dans la promotion et l’organisation de la coopération de la recherche en astronomie.

L’ESO gère trois sites uniques d’observation de classe internationale répartis dans la région chilienne du désert d’Atacama : La Silla, Paranal et ALMA.

Thèmes de recherche :

Les télescopes de l’ESO fournissent des données permettant d’obtenir de nombreux résultats et découvertes en astronomie et aboutissent à un très grand nombre de publications chaque année. Les astronomes utilisent ces observatoires hors-pair pour étudier des objets célestes aussi bien dans notre système solaire qu’aux confins de l’Univers. Les principaux thèmes de recherche sont les exoplanètes, les très vieilles étoiles et la détermination de l’âge de l’Univers, le trou noir au centre de notre galaxie, les sursauts Gamma (explosons très énergétiques).

Source : www.eso.org

Cette exposition a été retenue par le Ministère des Affaires Etrangères dans le cadre de la Semaine de l’Amérique latine et des Caraïbes.

Centre municipal de culture scientifique ATLAS

7 rue de l’Union

93400 Saint-Ouen

Tel. 01 71 86 63 40

Blog : https://atlas93.wordpress.com

European_Southern_Observatory_(ESO)_logo.svgLogo-full-colour-RGB-1

ALC_logo-RVBlogo MI_HD

One comment

  1. Patricio felicitaciones, maravillosa la foto,
    cariños desde Chile Leonor



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :